Projet

Depuis 2007, le projet Compostri a pour objet le développement du compostage partagé, ainsi que la valorisation du compostage en général et plus particulièrement en milieu urbain.

L’association favorise la mise en place de projets de compostage partagé et accompagne les habitants de Nantes Métropole (avec son soutien) dans cette démarche à l’échelle d’un quartier, immeuble, groupe d’immeubles, écoles maternelles et primaires.

Télécharger le dossier de présentation de Compostri

L’association a pour objectifs de :

Favoriser le déploiement de projets de compostage sur le territoire de la Loire-Atlantique

Développer et animer un réseau de référents de sites et de guides composteurs bénévoles sur ce territoire

Développer des liens avec l’ensemble des structures engagées de près ou de loin dans le compostage

Créer des emplois de proximité de maîtres composteurs

Elle participe à des opérations de formation et de sensibilisation sur le compostage, accompagne les écoles au travers d’un cycle pédagogique d’animations et de la mise en place de composteurs en établissement scolaire (maternelle et élémentaire). Elle propose des opérations de broyage de déchets verts dans les quartiers à la demande des collectivités. Elle accompagne enfin des institutions et des structures en Afrique, dans le cadre de projets de solidarité internationale.

Depuis 2007, le nombre de porteurs de projets de compostage sur l’agglomération nantaise est grandissant.
Ces pavillons sont mis en place grâce au soutien de Nantes Métropole.

Compostri et ses 3 maîtres composteurs accompagnent les citoyens porteurs de projets :

  • Aide à l’installation de pavillons de compostage
  • Formation
  • Suivi technique

Focus historique !

Les habitants de la commune de Saint-Philbert-de-Bouaine (Nord Vendée) ont été les premiers à mettre en place le compostage collectif de quartier en 2002.Pascal, Yannick, Régine, Dominique….. Des citoyens engagés et sensibles au compostage en milieu urbain, porteurs de projets de Compostri, se sont inspirés de cette expérience réussie pour transposer le concept en milieu urbain, à Nantes.


Le premier projet de l’association a été la réalisation d’un prototype de pavillon de compostage à la Maison Radieuse à Rezé (Loire-Atlantique). Cet équipement de 2 m³ était adapté pour une vingtaine de foyers. Inspiré du projet de compostage collectif de Saint-Philbert de Bouaine dans son fonctionnement et d’une visite en Belgique pour son adaptation au milieu urbain, il s’agissait d’une première installation de pavillon en pied d’immeuble en France. Rapidement, cet équipement s’est avéré insuffisant face à la demande (une centaine de foyers à ce jour sur ce site).Le premier pavillon de compostage de 20m3 (adapté à plus de 200 foyers soit plus de 20 tonnes par an) a été financé en 2008 avec l’aide de Nantes Métropole et réalisé par le bureau d’étude de l’association d’insertion ATAO.

169 sites de compostage ont fleuri sur l’agglomération depuis 2007. Et l’aventure continue….