Index

Qu’est-ce que le compostage partagé ?
Que mettre dans son composteur ?
Pour réussir son compost
Quand et comment utiliser son compost ?
Gérer les nuisances

Qu’est-ce que le compostage partagé ?

Définition

L’étymologie du mot compost vient de « mélanger », « mêlé ». Il s’agit donc de mélanger les matières entre elles et de diversifier les apports.
Le compost provient de la transformation de déchets organiques par le biais de micro-organismes. Le produit obtenu se transformera dans le sol en humus, utile en agriculture et en jardinage.

Utilité

Composter ses déchets organiques permet de réduire les déchets ménagers éliminés à l’incinérateur ou en centre d’enfouissement.
Le compost favorise la vie du sol. Le compostage permet de produire un amendement de qualité pour la terre qui renforce le stock d’humus dans le sol et améliore sa fertilité.

Le cycle vertueux du compostage

Que mettre dans son composteur ?

OUI

  • Restes de fruits/légumes
  • Aliments avariés ou périmés
  • Croûtes de fromage
  • Laitages périmés
  • Coques de noix, noisettes, etc.
  • Coquilles d’œufs écrasées
  • Coquilles de moules, huitres, etc.
  • Restes de repas (riz, pâtes, viande, etc.)
  • Pain rassis (en morceaux)
  • Marc de café avec filtre
  • Sachets de thé ou infusion (hors nylon)
  • Noyaux
  • Papiers : essuie-tout, mouchoirs, etc.
  • Cartons souillés même imprimés
  • Brindilles, petites tailles d’arbustes
  • Feuilles mortes, plantes sèches
  • Taille de haies broyée
  • Fleurs fanées, fanes de légumes
  • Mauvaises herbes non grainées

NON

  • Les tontes de pelouse
  • La terre
  • La cendre
  • Les gros morceaux de bois
  • Les huiles de friture
  • Les tissus, déchets médicaux
  • Les bouchon de liège
  • Le papier sulfurisé
  • Le sac d’aspirateur ou équivalent


Vous trouverez sur ce lien une fiche pratique au format PDF des déchets acceptés ou non dans un composteur partagé.

Focus

  • Vous pouvez y mettre des agrumes ! Pensez à bien les couper en morceaux et à varier les apports.
  • Vous pouvez y déposer vos restes de poissons et de viande, si, si ! En petits morceaux et au centre du compost
  • Sèche et en petite quantité, la tonte de pelouse fait un très bon paillage
  • Pour valoriser le carton, préférez la filière de recyclage

Pour réussir son compost

Il faut lui apporter :

  • Des déchets organiques (2 tiers)
  • De la matière sèche (1 tiers)
  • De l’eau (de pluie, en laissant le composteur ouvert, ou par arrosage si besoin)
  • De l’air (par brassage régulier, sur une vingtaine de cm environ, une fois par semaine. Les micro-organismes sont asphyxiés si l’air ne circule pas et sont remplacés par d’autres micro-organismes produisant du méthane, puissant gaz à effet de serre)

Quelques incontournables :

  • Le brassage régulier, idéalement hebdomadaire, est indispensable au bon fonctionnement d’un composteur.
  • Réduire les gros morceaux. Pensez à défaire les paquets de déchets de cuisine et à utiliser la tondeuse pour les déchets bruns trop gros.
  • Enfin, un compost réussi est de couleur sombre, il est homogène, ni trop humide, ni trop sec, il a une odeur agréable. Il est un peu tassé mais s’émiette facilement.

Quand et comment utiliser son compost ?

1er stade : 6 mois

Paillis

  • Présence de petits morceaux brun-noir pas totalement décomposés
  • A utiliser à l’automne et en début d’hiver avant les premiers froids ou en début d’été
  • ATTENTION NE JAMAIS ENFOUIR

2ème stade : 10 mois

Amendement organique

  • Couleur brun-noir Présence de petits éléments qui tâchent les mains.
  • Odeur de sous-bois A utiliser dans les premiers cm du sol pour les cultures d’été

3ème stade : 12 mois et plus

Rempotage

  • Après tamisage et mélange avec de la terre et du sable, le compost est équivalent au terreau
  • ATTENTION, composé uniquement de matière organique, il faut le mélanger avec un peu de terre

Gérer les nuisances

Votre bio-seau dégage des odeurs désagréables ?

Vous pouvez y mettre un peu de matière sèche ou de papier journal au fond pour absorber les jus et lui trouver un couvercle.

Votre composteur dégage des odeurs désagréables ?

C’est sûrement qu’il n’a pas assez d’air. Nous vous conseillons de bien le mélanger et d’y ajouter de la matière sèche.

Il y a beaucoup de moucherons ?

Bien mélanger et recouvrir de matière sèche, surtout l’été avec les apports de fruits juteux et sucrés. Vous pouvez aussi y enfouir vos apports.

Des rats s’y sont installés ?

Vous pouvez effectuer un retournement pour les chasser. Ils sont attirés par la chaleur et la nourriture abondante. Notons que les rats sont omnivores, ils ne sont donc pas spécialement attirés par la viande. S’ils sont là c’est qu’ils étaient déjà là avant votre composteur.